top of page
  • stefano131

Histoire du vin dans la région de Saint-Émilion

Dernière mise à jour : 14 janv.



(C'est-à-dire pourquoi je préférerai toujours boire un verre de vin plutôt qu'une boisson gazeuse ou une bière...)

Cela vaut pour moi comme pour beaucoup d'autres, je dois avouer qu'un sentiment subtil, étrange, à peine perceptible de déception me prend à l'estomac chaque fois que je lis ou que j'apprends que la consommation de vin diminue alors que celle de la bière augmente.

Combien de fois, en me promenant dans les ruelles avec mes buggys lors de mes visites aux vignobles de Saint Emilion (mes wine tours), ai-je vu sur une table de bar un certain nombre de grands verres de bière et....... très peu de verres de vin!


Les jeunes, en particulier, préfèrent une bière froide et gazeuse à un bon blanc frais ou à un Saint-Emilion jeune et légèrement frais (oui, je ne renonce pas au vin rouge en été.....simplement je préfère le boire à 13/14 degrés au lieu des 18 degrés habituels...).

Des études récentes et des analyses chimiques d'amphores anciennes confirment qu'il y a environ 6000 ans, le vin et la bière étaient produits simultanément en Europe et en Asie, au début dans les régions actuelles de la Géorgie et de l'Iran.


Si l'on se rapproche géographiquement de notre Saint Emilion, ce n'est qu'entre 58 et 52 avant J.-C. que Jules César (qui d'autre?......) a conquis la Gaule et plante les premiers vignobles de la région Bordelaise.

Il a donc été décidé de greffer le pied autochtone, le "vitis biturica", sur des vignes plantées au IIe siècle avant J.-C. par les Grecs dans la région de Marseille (Massilia).

A travers les vicissitudes des premiers siècles de notre ère, puisqu'en 97 l'empereur Domitius ordonne l'éradication des vignes en Gaule pour réduire la concurrence avec les vins produits en Italie, le vin de Saint-Emilion a connu bien des vicissitudes et des péripéties.

Parmi les nombreuses guerres qui ont sévi sur ces terres au cours des siècles, rappelons la domination Anglaise qui a duré plusieurs siècles (la guerre de 100 ans, qui avait commencé en 1337, s'est terminée près d'ici le 17 juillet 1453), maintenant dites-moi si la bière ou les boissons sucrées ont ne serait-ce qu'une fraction du charme qu'apporte cette boisson blanche ou rouge.


Vous ne savez toujours pas quoi commander au serveur? Avec ce dernier détail, je vais peut-être vous convaincre, en vous rappelant que je n'ai jamais entendu parler d'un Dieu spécifique de la bière..... alors que Bacchus, là-haut, nous sourit déjà lorsqu'il entend le petit bruit incomparable que fait notre bouteille lorsqu'on le débouche....... quoi d'autre ?

14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page